Présentation du pain essène, de ses bienfaits et surtout de son histoire

35840 8
Pain essène

Pourquoi « essène » ?

Le pain essène est une recette très ancienne de plus de 2 000 ans qui nous vient du peuple des Esséniens. Ce peuple vivait en harmonie avec la Nature, ils mangeaient leurs aliments tel que trouvés à la table de Dieu, c’est-à-dire crus et non ou peu transformés et avait beaucoup de respect pour la vie et tous les êtres vivants : ils ne tuaient pas les animaux, ne fabriquaient pas d’armes, et partageaient leurs biens avec toute la communauté.

Leur alimentation était aussi proche que la nature pouvait leur fournir. Ils se nourrissaient de fruits, de légumes, de graines germées. Il est dit qu’ils ne mélangeaient pas beaucoup leur nourriture. Ils mangeaient les aliments en saison et mûrs. Quant à leur pain : au lieu de le cuire, ils le déshydrataient au soleil. La température était plus douce que celle du feu, et donc plus « respectueuse » des grains.

Plus clairement, voici ce qu’ils mangeaient : germinations, pousses, céréales, fruits, noix, légumes, occasionnellement du lait cru ou fermenté (fromage et yaourt) et des œufs.
Voici leurs 10 aliments qui étaient les plus souvent mangés : olives, amandes, pistaches, pommes grenade, figues, raisins, dattes, petites pommes jaunes, abricots et caroubes.


« Les esséniens étaient guidés par leur croyance : la vie génère la vie ! »


Du « pain »… comme notre baguette ?

Pain-essene

Le pain essène est un pain ancestral et non un des nombreux pains spéciaux que nous pouvons trouver dans nos boulangeries. Il ne ressemble en rien à une baguette française. Ni visuellement, ni au niveau de la texture, ni au goût, ni aux niveaux des propriétés nutritionnelles.

Les esséniens sont un exemple concret d’un peuple qui a compris la notion d’interdépendance à la terre nourricière.


Pourquoi l’appelle-t-on pain essène ?
Il s’agit d’un pain ancestral confectionné à partir de céréales germées qui ne contient ni farines, levain ou levure. Il est constitué de graines germées broyées pouvant provenir essentiellement du blé, d’épeautre ou encore de quinoa.
Mais, contrairement à nos pains, les céréales utilisées ne sont pas réduites en farine, mais elles sont germées.

La germination d’un grain de céréale réveille la vie qui sommeille dans la petite graine : la vie prend forme et la magie de la vie opère.

Tous les nutriments (vitamines, oligo-éléments, minéraux, enzymes…) présents dans le petit grain à l’état de « sommeil » se réveillent. La petite graine voit ses nutriments se multiplier de manière impressionnante !

Source photo : Je veux tout goûter


Une incroyable explosion de vitamines !

A titre d’exemple, prenons le blé. Après germination, voici les nutriments qui ont été multiplié dans le petit grain :

La vitamine C augmente de 600 %
La vitamine A augmente de 300 %
La vitamine B1 augmente jusqu’à 20 %
La vitamine B2 augmente de 300 %
La vitamine B3 augmente de 10 à 25 %
La vitamine B5 augmente de 40 à 50 %
La vitamine B6 augmente de 200 %

La germination permet donc de rendre la céréale plus intéressante sur le plan nutritif : une vraie petite bombe de vie et de nutriments.
Ce pain relativement mou et humide a été une étonnante surprise, son goût légèrement sucré a été un enchantement (le goût sucré est naturel il provient de la germination des graines) ! La texture pouvait laisser imaginer un besoin de mastiquer longtemps mais ce ne fût pas le cas.


Des bienfaits sur tous les plans ?

Pain-esseneLa germination, et les graines germées font parties intégrantes de l’alimentation vivante. Les graines germées appartiennent à la famille des aliments biogéniques qui n’ont subi aucune manipulation, elles sont considérées comme des régénérateurs de vie.
Biologiquement, ce type de régime est une vraie mine de nutriments, et est très intéressant sur le plan nutritionnel. N’ayant subi aucune transformation, l’importante quantité de phosphore, magnésium, fer, calcium et vitamine est donc facilement assimilable tout en étant très digeste.

Le pain essène est un excellent antioxydant riche en enzymes et protéines avec des nutriments non altérés par la cuisson et vivants qui apportent rapidement une sensation de satiété. Il convient aux végétariens ainsi qu’aux végétaliens mais également aux intolérants au gluten. Son index glycémique très bas est encore un autre atout pour la santé.

Le pain essène peut être dégusté à tout moment de la journée et fournira une bonne dose d’énergie !

 

Total 75 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

8 commentaires em"Présentation du pain essène, de ses bienfaits et surtout de son histoire"

    • Bonjour !

      Merci pour l’intérêt que vous apportez à notre article !

      La recette devrait arriver dans la semaine.

      Sinon plein de déclinaison de recettes sont disponibles ! (pains essene aux olives, origan, et même sucré !)

      J’en ferai un article dédié, de la recette de base ainsi que de ses possibilités de mélanges variés !

  1. Ortega Angela

    Merci j’ai beaucoup apprécié la nomenclature des graines avec la façon de faire germer et leur utilité. C’est très clair instructif. Je me réjouis de m’y mettre et d’essayer les recettes. Merci.

  2. Rronan

    Bonjour. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le pain Essene n’est pas cru mais bien cuit, plusieurs heures à 80°.
    Malgré les propriétés incroyables de la germination, on ne peut donc pas parler ”d’alimentation n’ a propos du pain Essene (par ailleurs délicieux).

  3. jaumain jeanmarie

    Merci Beaucoup pour la recette du pain Essene a faire soi meme…que j ai realisé(tres proche de celle de laeboutique bio) sans bon materiel mais tres bon à deguster a tout moment avec le plus possible de produit bio mais attention…une cueiller a soupe vous cale rapidement …bien mastiquer…et l energie…magique

Deixe um comentário

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *